aller au contenu
 
Mon, 14 December 2015

SONS D'HIVER A 25 ANS !

Vingt-cinq ans, cela pourrait se résumer communément par un chiffre : 800 concerts !
Cette 25è édition s'inscrit au cœur même de notre démarche qui associe créateurs incontournables et jeunes générations de musiciens.

Ses formes poétiques démultipliées, en devenirs perpétuels, du concert-solo au grand orchestre disent une totalité-monde fluide, vivante : jazz, hip-hop, rock, musiques inclassables, improvisées ou écrites, acoustiques ou électroniques... Tout pousse à Sons d'hiver au refus du formatage.

Muhal Richard Abrams (venu à Sons d'hiver en 2007), fondateur du célèbre collectif chicagoan AACM, ouvrira les festivités 2016 et nous rappellera que Max Roach (à Sons d'hiver en 1995), Ornette Coleman (1994), Ahmad Jamal (1996), Paul Bley (1992), Charlie Haden (1996), Carla Bley (1992), Sam Rivers (1998) nous ont apporté par le passé, de magnifiques offrandes.

En grande première, le concert des Brains (ex Bad Brains) avec le rappeur Yasiin Bey évoquera les rencontres uniques qui se sont déroulées sur les scènes du Val-de-Marne : Archie Shepp et Chuck D. (2008), Melvin Van Peebles et la version Opéra de son film Sweet Sweetback's Baad Asssss Song (2010) avec le collectif new-yorkais « Burnt Sugar » (2008), de la Black Rock Coalition (2008), David Murray (1ère venue en 1997) et le graphiste/ministre de la culture du Black Panther Party, Emory Douglas (2010), l'Église Saint-John Coltrane (2007), la trilogie des Chicago 12 (1ère venue en 2004), les Tortoise (2013), le Vision Festival de New-York (1ère venue en 2002) initié par William Parker et d'autres, beaucoup d'autres...

La création 2016 de Mike Ladd (1ère venue en 2007) sera dans la droite ligne de notre recherche du hiphop le plus créatif : Brother Ali (2008), le trio féminin « Born in Flames » (2012), Pharoah Sanders (2012), Antipop Consortium (2011), D' de Kabal (2009), Saul Williams (2009), Boots Riley (2003), Dead Prez (2003), Ursus Minor (1ère venue en 2003)...

Michel Portal (1ère venue en 1994), comme Bernard Lubat (1996), Louis Sclavis (1ère venue en 1992), Hélène Labarrière (2008) ou la jeune génération présente dans le projet d'Eve Risser témoignent de la vitalité de la création en France. Avec pour ces 25 ans, une spéciale dédicace à Michel Portal qui du haut de ses jeunes quatre fois vingt-ans, est en quelque sorte le parrain de cette édition 2016.

Grandir, ce n'est pas grossir !

Loin des « Strange Fruits » contemporains que sont les murs identitaires que l'on dresse entre les hommes, la musique, fragile comme la vie, se surpasse dans l'énergie qu'elle libère. Elle appréhende une matière mouvante et vivante qui donne forme à l'univers poétique de nos imaginaires. Un Tout Monde pour tous les hommes sans distinction d'origine.

25 ans ! Histoire à suivre...

Fabien Barontini,
Directeur de Sons d'hiver