aller au contenu
 

ANTHONY DAVIS PIANO SOLOInédit

concert

Depuis plus de 30 ans, Anthony Davis se situe à la pointe escarpée du jazz et de l'improvisation, tout en ayant repensé l'art lyrique. Son œuvre dans ce domaine, méconnue en France est impressionnante. Le pianiste a déjà composé six opéras sur des livrets résolument contemporains. Parallèlement, Davis a été le pianiste de Marion Brown, James Newton, George Lewis, Wadada Leo Smith, Leroy Jenkins, Anthony Braxton, David Murray, Oliver Lake... Et il prodigue de loin en loin ses solos comme des largesses, entre récapitulation et prospection : imbrications, renvois, rappels à l'ordre et au désordre, séquences échangées comme des arguments, mariées avec parfois un faux air romantique, idyllique, couvant l'œuf du mystère... Soit l'art lyrique de l'improvisation, toujours de toute beauté.

 

ROSCOE MITCHELL TRIO

ROSCOE MITCHELL SAXOPHONE ALTO SOPRANO, FLÛTE / HUGH RAGIN TROMPETTE, FLUGELHORN / TYSHAWN SOREY BATTERIE, PIANO, TROMBONE

Roscoe Mitchell a passé sa vie à réorganiser l'espace sonore, en s'autorisant toutes les associations. Cette recherche de nouveaux formats, où l'espace et les espacements, les timbres et les textures ne viendraient plus en appoint mais joueraient un aussi grand rôle que les harmonies consonantes, la ronde du tempo et les discours solistes, Roscoe Mitchell l'a entreprise dès son premier disque, en 1966, puis au gré de sa proverbiale participation à l'Art Ensemble of Chicago.

Depuis longtemps avec le vertigineux Hugh Ragin, et depuis peu avec l'ahurissant Tyshawn Sorey, il se produit également en trio, continuant de faire de la musique le domaine du possible. Ballades paradoxales, unissons instables, improvisations à traverser comme des miroirs, monde de transparences et d'épaisseurs inouïes... Dépaysement garanti.