aller au contenu
 

ANTHONY JOSEPHCréation

"Kumaka"

ANTHONY JOSEPH. VOIX / SHABAKA HUTCHINS. SAXOPHONES / JOSÉ CURIER. BASSE / COURTNEY JONES. BATTERIE, STEEL PAN / ROGER RASPAIL. PERCUSSIONS

concert

Anthony Joseph est autant un poète qu'un word musician. Quand, arrivant de Trinidad, il débarque en Angleterre à la fin des années 80, c'est avec des recueils de poèmes qu'il se fait connaître. Il a voulu développer live avec son "Spasm Band", cette manière enflammée d'éprouver le monde par la parole (les Rastafaris évoquent des "mots-sons-puissances"), combinant sur l'autel des grandes musiques noires et hybrides les audaces du jazz libre, les suavités d'une soul psychédélique, les délires-mondes du voodoo funk ou du congo punk à tendance surréaliste, et ceux du rapso, mélange de rap et de calypso venu de Trinidad...
Anthony Joseph joue d'un instrument poétique fait de plusieurs essences, doté de cinq cordes : la voix, le langage, la musique, la conscience et l'imaginaire, dont Meshell Ndegeocello a tenu à produire le dernier disque.

 

ARCHIE SHEPP ATTICA BLUES BIG BANDInédit

"To Duke"

ARCHIE SHEPP. SAXOPHONES, CHANT / IZIDOR LEITINGER, OLIVIER MICONI, CHRISTOPHE LELOIL. TROMPETTES / OLIVIER CHAUSSADE. SAXOPHONE ALTO / FRANÇOIS THÉBERGE. VIRGILE LEFEBVRE, SAXOPHONE TÉNOR / JEAN-PHILIPE SCALI. SAXOPHONE BARYTON / SÉBASTIEN LLADO, MICHAËL BALLUE, ROMAIN MORELLO. TROMBONES / PIERRE DURAND. GUITARE / DARRYL HALL. BASSE, CONTREBASSE / TOM MC CLUNG. PIANO / FAMODOU DON MOYE. BATTERIE / NICOLE ROCHELLE, MARION RAMPAL. CHANT

L'histoire personnelle d'Archie Shepp se conjugue au même tempo que celle du jazz et de la Great Black Music. À plus de 75 ans, il nous donne une véritable leçon de vie et de musique. Il nous dit que tout est affaire de désir de liberté, ce qui est à l'image de sa vie.
Avec ce nouvel Attica Blues Big Band, Archie Shepp réactualise son envie de jouer une musique afro-américaine, le blues et le rhythm'n'blues, mais aussi le bop et le free, les musiques populaires en tout sens et leur multiplicité de rythmes. Ce "big band", créé en 1972 à l'occasion d'un enregistrement pour le célèbre label Impulse! afin de protester contre le massacre de la prison d'Attica (septembre 1971), prouve que la musique relate les aspirations les plus nobles de l'humanité. Le big band d'Archie Shepp a connu plusieurs périodes d'existence après sa création. D'abord en 1979, puis il y a trois ans, avec le soutien de Jazz à Porquerolles et Châteauvallon.
La version 2015 du big band continue la volonté d'Archie Shepp de célébrer les luttes et musiques afro-américaines. Avec de nouveaux invités même si le compagnon de route Famadou Don Moye assure la permanence des Tambours.

Avec le soutien de la Spedidam. Une coproduction Archieball Jazz à Porquerolles / Chateauvallon / Festival jazz à la Villette.