aller au contenu
 
concert

HASSE POULSEN/HÉLÈNE LABARRIÈRE "Busking"

HASSE POULSEN : guitare / HÉLÈNE LABARRIÈRE : contrebasse

"Busking", c'est la musique que l'on joue dans la rue, et c'est aussi celle que l'on se joue dans la tête, celle qui nous hante, à tort ou à raison. En consacrant leur nouveau duo à ces ritournelles, Hélène Labarrière et Hasse Poulsen proposent une relecture improvisée de la chanson dans tous ses états, qu'elle provienne de France, de la mythologie américaine ou qu'elle soit issue des pays scandinaves. La contrebassiste et le guitariste servent de guides dans ces territoires trop jolis pour être honnêtes, et sources de bien des retournements de situation... Pour évoquer cette étrange familiarité, quoi de mieux que ces deux instruments à cordes, en faux jumeaux ?

 
 

REBOTIER MEETS PAMELA

JACQUES REBOTIER : texte, musique, voix / JEAN-FRANÇOIS PAUVROS : guitare électrique, voix / ANNE GOURAUD : contrebasse, chant / ELSA MOATTI : violon, voix

Jacques Rebotier s'apparente à la folle famille des dislocateurs de sons, de mots et de cerveaux. Avec une contrebassiste-chanteuse et des complices, interprètes ou improvisateurs de haut vol, il va ourdir un tour de paroles, éclectiques, comme on dirait un tour de chant.

Il y aura des compositions originales tirées de ses "132 Brèves pour musicien-parlants" et aussi, empruntées au répertoire le plus hétéroclite, de "L'Eté pas bien" façon Joe Dassin ou "Only me" façon Elvis Presley, en passant par des scies circulaires comme "La Jument de Michao", ou "Un oranger sur le sol irlandais". Ces oeuvres sont malaxées, et leur musique dérivent du tonal à l'atonal et au bruitiste, tandis que leurs paroles virent au rouge ou au vert de la critique sociale et écologique.

Au fait mais qui est Pamela ? Je sais pas.

Rebotier meets Pamela est la phase work in progress du prochain spectacle de Jacques Rebotier Chansons climatiques & sentimentales.

Production : voQue cie conventionnée par le Ministère de la Culture et de la communication - DRAC Île-de-France & par la SACEM. Coproduction : festival Sons d'hiver, Théâtre d’Ivry-Antoine Vitez, Cité de la Voix à Vézelay,
Théâtre Jules Julien à Toulouse. Soutien : Conseil Départemental du Val-de-Marne, ADIAM 94, Aide à la résidence de compositeur SACEM. Partenariat :
Conservatoire d'Ivry-sur-Seine. Remerciements : Théâtre du Rideau à Bruxelles, Nouveau Théâtre de Montreuil