aller au contenu
 

JAMES "BLOOD" ULMER PHALANX REVISITEDInédit

JAMES "BLOOD" ULMER GUITARE, VOIX / LAKECIA BENJAMIN SAXOPHONE ALTO / MARK E.PETERSON CONTREBASSE / G. CALVIN WESTON BATTERIE

concert

On l'a surnommé le "Blues Preacher", lui le fils de pasteur, lui auquel son père apprit les rudiments d'une guitare cinglante et qui détient aujourd'hui le secret d'élaboration de l'essence du blues. On l'a également surnommé "Captain Black", lui le partenaire privilégié d'Ornette Coleman dans les années 70, lorsque le saxophoniste décida d'électrifier son orchestre et lui transmit d'autres secrets. James "Blood" Ulmer est depuis toujours l'initiateur d'un sulfureux "free funk", aussi connoté que libre de ses attaches, aussi enraciné que déracinant. Notamment dans les années 80, avec cet all-stars de rebelles au nouvel ordre conservateur ou "néo-bop" : Phalanx. Ses compagnons d'alors, George Adams, Sirone et Rashied Ali, étant tous prématurément décédés, le guitariste ravive avec un nouvel équipage de flibustiers leurs mémoires de feu, celles de la Fire Music.

Concert filmé par Culture Box.

 

DEATH®

BOBBY HACKNEY BASSE, VOIX / DANNIS HACKNEY BATTERIE / BOBBIE DUNCAN GUITARE

Death® est un hybride. Un power trio afro-américain, mêlant garage rock et protopunk, à l'histoire suffisamment surprenante pour être comparée au destin de Sixto Rodriguez, originaire comme eux de Detroit. Passé du rhythm'n blues au hard rock, et préfigurant le punk, Death® disparut aussitôt qu'il avait apparu, au milieu des années 70, après l'enregistrement d'un irrésistible brûlot, "Politicians in my Eyes", et d'un disque resté inédit jusqu'à ces dernières années. C'est à l'injonction de leurs propres enfants que ceux qui osèrent un jour défier la mort (la raison de leur redoutable nom de groupe...) se sont reformés et hantent les scènes de l'Afro-Punk festival de Brooklyn ou de Sons d'hiver. Qu'on se passe le mot : Death® ressuscite, tout peut recommencer !

Concert filmé par Culture Box.