aller au contenu
 
concert

RAPHAËL IMBERT "Music is my Home" featuring Big Ron Hunter / Alabama Slim

RAPHAËL IMBERT : saxophones, direction artistique / THOMAS WEIRICH : guitares / SIMON SIEGER. trombone, accordéon, claviers / PIERRE FENICHEL : contrebasse / ANNE PACEO : batterie.
GUESTS : BIG RON HUNTER, ALABAMA SLIM : chants, guitare / MARION RAMPAL : chant

"Music is my Home" s'inspire d'un voyage effectué par Raphaël Imbert à travers le Deep South des États-Unis d'Amérique. Sur le terrain, le saxophoniste a croisé de nombreux bluesmen et trafiquants de sons et de sens, restés au plus près de ce qui a révolutionné la musique au XXe siècle. Inopinément, alors que le dialogue entre l'improvisation et les langages savants contemporains, le rock ou l'électro, couvre tous les autres, Raphaël Imbert soulève une question. Que faisons-nous du blues ? Pour y répondre d'une façon mingusienne, il a invité deux bluesmen rencontrés lors de son périple, Alabama Slim et Big Ron Hunter. Ils nous apportent le message indispensable du peuple du blues. Leurs voix si prenantes et leur élégante décontraction abordent tous les problèmes, tous les mystères de la vie. Le blues ? Ce serait donc cette qualité de présence, brûlante sous la cendre des chansons.

Production de la Compagnie Nine Spirit réalisée en résidence de création et en coproduction avec le Théâtre Durance, Scène conventionnée - Château-Arnoux-Saint-Auban, avec le soutien de la Spedidam, de la Music Maker Relief Foundation et de Nueva Onda Production. La Compagnie Nine Spirit reçoit le soutien de la Région P.A.C.A., du Département des Bouches-du-Rhône, de la Drac P.A.C.A., de la Ville de Marseille et de la Sacem.

 
 

NAOMI SHELTON & THE GOSPEL QUEENS

NAOMI SHELTON : chant / CYNTHIA LANGSTON : BOBBY JEAN GANT : ANGEL MCKENZIE : choeur.
GUESTS : CLIFF DRIVER : orgue / GABRIEL CAPLAN : guitare / JEREMY KAY : basse / CHEVON BRIDGES : batterie

Née dans un petit village de l'Alabama, Naomi Shelton a naturellement, culturellement baigné dans un bain de gospel et de soul music, participant dès l'enfance au choeur de sa paroisse, formant à 6 ans avec ses deux soeurs aînées, un trio qui se produit dans les églises des villages alentours, se passionnant à 18 pour Wilson Pickett et pour Otis Redding. Quand elle s'installe à New York, elle se fait connaître sous son nom profane, Noami Davis, tandis que le dimanche elle redevient Noami Shelton, son nom sacré, pour chanter à la Greater Crossroad Baptist Church de Brooklyn. Depuis les années 2000, elle collabore avec les Gospel Queens, leur apportant son expérience du chant collectif. L'impact émotionnel, bouleversant, de sa voix tient autant à sa puissance qu'à son timbre rauque, éraillé. Celui d'une chanteuse devenant à son tour un pasteur...

 
 

THE HYPNOTIC BRASS ENSEMBLE

GABRIEL HUBERT : trompette / SEBA GRAVES : trombone basse / SAIPH GRAVES : trombone / UTTAMA HUBERT : euphonium / AMAL BAJI HUBERT : trompette / TARIK GRAVES : trompette / HASHIM BUNCH : basse / ANDREW MCLEAN : batterie

Monsieur l'ambassadeur des États-Unis au Mexique n'a pas hésité à considérer que leurs activités avaient autant de valeur qu'une authentique mission diplomatique. Leurs activités ? Répandre le funk. Comment présenter, d'ailleurs, cette furieuse fanfare qui joue une musique de maintenant, hypnotique parce qu'elle est résolument du moment, ainsi que ces joueurs éperdus de trompettes, trombones et sousaphones (de cuivres et de cornes d'abondance) aiment à le répéter, sinon comme la plus ébouriffante et la plus explosive apparue depuis le début du millénaire ? Smove, Hudah, Baji, Yosh, Clef, Cid, Rocco et Tycho ont séduit Mos Def ou Damon Albarn, Prince ou Erykah Badu. Ils ont été éduqués dans la musique, par la musique, pour la musique, pour prêcher la bonne parole d'un énergétique "afro-free-funk-rap" sur le cirque de la scène, leur Terre Promise.