aller au contenu
 

VOODOO JAZZ TRIO / JACQUES SCHWARZ-BART

Jacques Schwarz-Bart, saxophone / Claude Saturne, percussions / Moonlight Benjamin, chants

Le voodoo et ce qu’il représente, les dimensions les plus indicibles de l’existence attire et, a toujours attiré les musiciens de la diaspora africaine, de Miles Davis à Jimi Hendrix, de Lee Scratch Perry à D’Angelo… Avec ce trio, Jacques Schwarz-Bart inscrit sa propre démarche dans une recherche des identités plurielles, des rêves multiples. Pour le saxophoniste guadeloupéen, né aux Abymes, fils de deux écrivains majeurs qui l’emmenaient écouter, le soir, lors des rassemblements " Lewos ", les tambours fabuleux gwoka, la musique est d’abord une inspiration spirituelle qui embrasse et qui embrase. Qui embrasse tant d’influences d’Afrique, des Antilles, du jazz, de la soul, du funk. Qui embrase les esprits entremetteurs, entre le chant spiralé de son saxophone, le chant chargé de voix de la chanteuse Moonlight Benjamin, le chant chargé de rythmes du percussionniste Claude Saturne.

"Kouloué"_VOODOO JAZZ TRIO