aller au contenu
 

"HA NOI" DUO & FRIEND

NGUYÊN LÊ - guitare | NGÔ HÔNG QUANG - instruments traditionnels, chants | PRABHU EDOUARD - percussions

Est-ce traditionnel, moderne, vietnamien, indien, français, africain ou américain, jazz, blues, écrit ou improvisé ? Comme avec des fils de soie, Nguyên Lê et de Ngô Hông tissent une beauté complexe et multiple. Après tout, chaque rencontre entre le jazz et une autre musique, quand elle est étayée par les faits et par les rêves comme c’est ici le cas, diffracte et recompose les espace-temps historiques et esthétiques. Le chant traditionnel multi-phonique et les instruments à cordes les plus anciens tiennent ici la dragée haute à la guitare électrique et au laptop, symboles patentés de notre "modernité". Laquelle ne s’oppose plus à la "tradition" mais forme un couple dynamique avec elle, voluptueusement.

"Like Mountain Birds", Hà Nôi Duo, ACT Music, 2017
 

OMAR SOSA & JACQUES SCHWARZ-BART "CREOLE SPIRITS"

OMAR SOSA - piano, Fender Rhodes, electronics, chants | JACQUES SCHWARZ-BART - saxophone ténor | MARTHA GALARRAGA - chants | MOONLIGHT BENJAMIN - chants | GUSTAVO OVALLES, CLAUDE SATURNE - percussions

Avec Creole Spirits, avec leurs acolytes venus des deux grandes îles, Omar Sosa, propagateur d’un jazz inspiré de la Santería de Cuba, et Jacques Schwarz-Bart, dispensateur d’un jazz possiblement vaudou comme en Haïti, défendent une créolité chargée d’histoire et de mystères très compréhensibles. Ceux des forces séculaires et sacrées que contiennent les chants et les rythmes de rituels. Leur performance suit d’ailleurs la structure d’une cérémonie, célébrant les mêmes esprits, dans les deux traditions. Des esprits, à commencer par ceux des deux musiciens, l’un et l’autre fins connaisseurs de la diaspora yoruba, qui ont acquis de farouches réputations de boucaniers afro-caribéens. D’enchanteurs, forcément.

"Limine", Creole Spirits