aller au contenu
 

MICHEL PORTAL / DANIEL HUMAIR / BRUNO CHEVILLON TRIO

MICHEL PORTAL - saxophone, clarinettes, bandonéon | DANIEL HUMAIR - batterie | BRUNO CHEVILLON - contrebasse

Ils relèvent de la catégorie des "Giants of Jazz" et autres superlatifs du même genre qui pourtant ne suffiront jamais à rendre compte de leur véritable stature, ni de la somme de musiques qu’ils portent en eux, qu’ils sont toujours prêts à partager dans le jeu sans cesse recommencé de la rencontre live. Portal, Humair et Chevillon : c’est une affiche qui sonne comme un appel à de somptueuses réjouissances, faite de frasques et de coups de génie. Comme l’incarnation même de ce que pourrait vouloir signifier "art musical".

 

MIKE REED'S "FLESH & BONE"

MIKE REED - batterie | GREG WARD - saxophone alto | BEN LAMAR GAY - cornet | TIM HALDEMAN - saxophone ténor JASON STEIN - clarinette basse | JASON ROEBKE - contrebasse | MARVIN TATE - voix | KIM ALPERT - vidéo 

Il y a quelques années, le quartet People, Places & Things, en tournée européenne, a réchappé de justesse à une émeute néo-nazi. Il a fallu plusieurs années à Mike Reed pour imaginer un programme retraitant les tenants et les aboutissants de cette sinistre affaire, et sortir de cette torpeur. Soit les questions de la race, de l’altérité et de l’ailleurs dans lequel nous précipite parfois l’existence. Pour ce faire, Flesh & Bone use des voluptés rauques et remuantes d’un Duke Ellington ou d’un Charles Mingus, ou de l’AACM, de ce que c’est que d’évoluer ensemble. Des circulations d’énergies. Et l’exercice de la liberté en musique, envers et contre tout – à l’opposé pratique des attroupements fascistes.

Avec le soutien de l'Onda - Office national de diffusion artistique.

Voyagers, "Flesh & Bone"; 482 Music, 2017