édition 2010

. « TONGUES ON FIRE » LIVING COLOUR + LAST POETS
. MICHEL EDELIN TROP INVITE STEVE LEHMAN ET NICOLE MITCHELL

6 février 2010
Théâtre Jean Vilar
Vitry-sur-Seine

« TONGUES ON FIRE » LIVING COLOUR + LAST POETS

LIVING COLOUR
COREY GLOVER / chant
VERNON REID / guitare
DOUG WIMBISH / basse
WILL CAHOUN / batterie et percussions
LAST POETS
UMAR BIN HASSAN, ABIODUN OYEWOLE / spoken words
DAVID MURRAY / compositions
DOCTOR L / vidéo montage
EMORY DOUGLAS / dessins, peintures et illustrations

Ce spectacle fait la part belle à l’oeuvre du dessinateur et graphiste Emory Douglas qui illustrait chaque semaine l’hebdomadaire The Black Panther. Mêlant bandes dessinées, collages et détournements, cet artiste engagé conte l’épopée du Black Panther Party dont il fut le « Ministre de la Culture ». Une beauté immédiate surgit de ses images qui, ancrées dans des combats politiques historiquement datés, expriment une esthétique de l’énergie toujours actuelle. L’association de Living Colour et des Last Poets donne à découvrir un moment artistique exceptionnel sur des compositions de David Murray. Ce spectacle liant arts plastiques, jazz, rock et spoken words est en quelque sorte une représentation kaléidoscopique de l’expression artistique afro-américaine actuelle. Mêlant funk et heavy metal, les Living Colour façonnent un son aussi original que puissant et ne craignent pas d’aborder des sujets sérieux dans leurs chansons, comme le racisme ou la politique. Ils se réfèrent volontiers aux éruptions électriques d’un Jimi Hendrix voire à Funkadelic ou aux Bad Brains. Rien d’étonnant donc de voir le groupe associé aux Last Poets, Umar Bin Hassan et Abiodun Oyewole, maîtres des spoken words dont l’influence fut déterminante sur la scène hip-hop émergente. Héritiers de la lutte pour les droits civiques et la libération sociale, les Last Poets ont créé leur formation le 19 mai 1968, jour de l’anniversaire de Malcolm X. Pour ce Tongues on Fire, ils ont écrit des textes originaux et incisifs. Hommage brûlant aux Black Panther.