. MICHIYO YAGI TRIO WITH EIVIND AARSET & JAN BANG

. FENNESZ “FEARLESS”

Mercredi 8 février • 20h
Le Générateur • Gentilly

15€ (TP)
10€ (Abonné Sons d’hiver + TR)​
Acheter une place

Polyphonie - Palimpseste, 2017 - Fabienne Verdier

CRÉATION

MICHIYO YAGI TRIO WITH EIVIND AARSET & JAN BANG

Michiyo Yagi • koto, voix
Eivind Aarset guitare, électronique
Jan Bang • électronique

C’est toujours plaisant de voir écorner les traditions. Celle du koto, harpe horizontale traditionnelle japonaise, est millénaire et, pourtant, sans bornes définies. Parmi les musiciennes qui ont l’art de les pousser, ces bornes, il y a Michiyo Yagi. Koto sous overdrive, Koto joué jazz, Koto dans les tranchées du free-rock. Réputée pour l’énergie et la densité de son style, Yagi a su créer une musique ancienne, contemporaine et futuriste à la fois. Influencée par John Zorn et le groupe australien The Necks, partenaire d’impro de Joe McPhee, de Peter Brötzmann, ou encore de Paal Nilssen-Love, sa puissance d’évocation est incroyable. Cette fois-ci, pour ce live, la japonaise se confronte sans peine à la sensibilité hors pair d’Aarset et à l’art du sampling en direct de Bang. Larges espaces, en perspective.

en collaboration avec la Pierre Boulez Saal, Berlin

ENGLISH VERSION : A new twist on an old tradition is always welcome. The traditional Japanese transverse harp, the koto, has been around for millennia. Yet its boundaries have never been defined. Michiyo Yagi is a musician who knows how to push the envelope on the koto. Her strings are in overdrive, exploring jazz and the trenches of free rock. Famous for the energy and density of her style, Yagi has succeeded in creating music that is ancient, contemporary, and futurist, at the same time. Influenced by John Zorn and the Australian band The Necks, an improv partner of Joe McPhee, Peter Brötzmann, and Paal Nilssen-Love, Yagi’s evocative power is incredible. For her concert with us, Yagi is paired with the peerless sensitivity of Aarset and Bang’s art of live sampling. Get ready for wide open spaces.

in collaboration with the Pierre Boulez Saal, Berlin

 

CRÉATION

FENNESZ “FEARLESS”

Christian Fennesz guitare, électronique

Placez une fractale au cœur d’un Work In Progress sonore. Électrifiez le tout et voilà le travail. Celui du guitariste autrichien Christian Fennesz, à Sons d’hiver, en février dernier, aux côtés de Sylvie Courvoisier. Faiseur de génie en matières sonores, il a d’abord traversé la scène techno viennoise pour contrarier sa formation de guitare classique. C’est ainsi que se distingue singulièrement des autres musiciens Christian Fennesz. Avec une guitare passée aux filtres de logiciels, il parvient à créer un son unique. Plein de petites figures sonores répétées dans une densité saisissante et magnifique. Au cœur d’une clarté inégalée, ces récits se teintent d’une évidence sereine, puissante et encore forcément inachevée. Herr Fennesz est fan du Work In Progress.

Nouveau disque • « Fearless », à paraître en 2023, Touch

ENGLISH VERSION : Implant a fractal in the core of a sound work in progress. Electrify the whole thing and voilà! Austrian guitarist Christian Fennesz worked that kind of magic at the Sons d’hiver festival in February 2022, alongside Sylvie Courvoisier. This sound wizard made his way through the Viennese techno scene to counteract his training as a classical guitarist. Christian Fennesz is a singular musician. By sending his guitar sounds through electronic filters, he achieves a unique sound, composed of a dense mixture of short sequences in a broad range of frequencies. The result is magnificent and gripping. Crystal clear at their heart, the sound stories he tells are tinged with serenity; powerful, and nevertheless sublimely unfinished. Herr Fennesz is an advocate of the Work in Progress.

New record • « Fearless », 2023, Touch

RETOUR