Actions satellites

Masterclasses

AJURINÃ ZWARG
Vendredi 28 janvier – 14h
EDIM de Cachan, sur réservation au 01 46 63 01 25

ITIBERÊ ZWARG
Dimanche 30 janvier – 15h
EDIM de Cachan, sur réservation au 01 46 63 01 25

ROB MAZUREK
Lundi 07 février – 14h-18h
Université Paris 8, Saint-Denis

 

Masterclasses

AJURINÃ ZWARG
Jan 28 at 2 pm
Reservation by phone at EDIM de Cachan +33 (0)1 46 63 01 25

ITIBERÊ ZWARG
Jan 30 at 3 pm
Reservation by phone at EDIM de Cachan +33 (0)1 46 63 01 25

ROB MAZUREK
Lundi 07 février – 14h-18h
Université Paris 8, Saint-Denis

 

table ronde

THERE IS A BALM IN GILEAD* or LA MUSIQUE COMME BAUME ?

Samedi 12 février – 17h30
Théâtre Antoine Vitez – scène d’Ivry

Réservez vos billets


Rencontre animée
par l’anthropologue Alexandre Pierrepont, enregistrée en public et diffusée en podcast sur La Plateforme.

L’artiste Moor Mother confiait récemment encore au journal Libération à propos de son dernier album solo : « Je crois au pouvoir du son et j’essaie de faire quelque chose, d’édifier. Pour moi, cet album a des vertus apaisantes, curatives, j’espère que les gens vont pouvoir s’accorder à ça ». Ces propos renvoient évidemment au fameux « Music is the healing force of the universe » d’Albert Ayler, mais il y a tant d’autres musicien-e-s à avoir attesté des mystérieux pouvoirs de la musique… On a certes moins l’habitude, ou perdu cette habitude, de lire ces propos dans nos cultures. Au lieu d’être lues trop vite, et trop rapidement mises sur le compte d’un quelconque idéalisme, ces représentations ne devraient-elles pas être interrogées : que peuvent au juste les vibrations sonores qui nous traversent, sur nos corps, dans nos têtes, dans nos existences ? Dans la (re)construction de notre individualité et la transformation de nos sociétés ? Le monde commence-t-il à changer par là ?

*Paul Robeson « Balm in Gilead » Live At Carnegie Hall, 1958

discussion

THERE IS A BALM IN GILEAD* or LA MUSIQUE COMME BAUME ?

Feb 12 at 5.30 pm
Théâtre Antoine Vitez – scène d’Ivry

Book your tickets


Discussion moderated by anthropologist Alexandre Pierrepont, recorded in public and broadcast as a podcast on La Plateforme. Guests (TBA)

The artist Moor Mother recently confided to the newspaper Libération about her latest solo album: “I believe in the power of sound and I’m trying to do something, to build something. For me, this album has soothing, healing virtues, I hope that people will be able to tune in to that.” These words obviously refer to Albert Ayler’s famous “Music is the healing force of the universe,” but there are so many other musicians who have testified to the mysterious powers of music… We are certainly less used to, or have lost the habit altogether, of reading these words in our cultures. Instead of being read too quickly, and too hastily put on the account of some idealism, shouldn’t these representations be questioned : what exactly can the sound vibrations that flow through us, on our bodies, in our heads, in our existences? In the (re)construction of our individuality and the transformation of our societies? Is it there that the world starts to change?

*Paul Robeson « Balm in Gilead » Live At Carnegie Hall, 1958