aller au contenu
samedi 23 février
20h
Réserver
Tarifs
22€ TP / 12€ TR
Créteil
Maison des Arts
Place Salvador Allende 94000 CRÉTEIL
Tel
01 45 13 19 19
http://www.maccreteil.com

Métro : ligne 8 Créteil-Préfecture. Traverser le centre commercial, sortir porte 25 (proche Carrefour même niveau) pour rejoindre la place S. Allende.
Route : À Porte de Bercy, prendre A4 direction Nancy-Metz, bretelle Créteil-Sénart, puis prendre la direction Créteil-Centre, puis Mont-Mesly / Hôtel de Ville.
PARKING gratuit Hôtel de Ville en contrebas du théâtre.
RETOUR GRATUIT EN NAVETTE. Arrêts Bastille et Châtelet (dans la limite des places disponibles).

NASHEET WAITS "CHILDREN OF THE STAR"

CRÉATION
NASHEET WAITS - batterie | AMBROSE AKINMUSIRE - trompette | TARUS MATEEN - basse électrique | AMADOU SISSOKO - tama | ABDOU DIALLO - doundoun superposé | AMADOU DEMBELE - djembe, voix | SOUNTOUCOUMBA KONE, MILES OKAZAKI - guitares | GUÉSSÉRÉ MAMADOU DIABATÉ doundoun

En 68, les jeunes blancs-becs des Stones chantaient Child Of The Moon en B-side de leur explosif Jumping Jack Flash. Les basques collées au sol anglais, ils ne voyaient guère qu’aux USA, certains rêvaient, depuis longtemps, d’un retour à la Motherland africaine. Nasheet Waits, un des batteurs les plus en vue de la scène US, est le fils d’un de ceux-là (un certain Freddie). Avec trois comparses et de jeunes musiciens maliens, il porte le rêve de la génération paternelle à son plus haut niveau. Les yeux au ciel et les mains plongées dans l’astronomie Dogon, les oreilles encore pleines des années de formations passées auprès de Max Roach ou d’Ed Blackwell, cet enfant de la balle conjugue au pluriel ses rêves interstellaires. Face à la lune, il y a les Children of the Star.

 

FRED WESLEY & THE NEW JB’S

FRED WESLEY - trombone | PHILLIP WHACK - saxophone | GARY WINTERS - trompette | REGGIE WARD - guitare | DWAYNE DOLPHIN - guitare basse | PETER MADSEN - claviers | BRUCE COX - batterie

Fred Wesley est une icône. La dorure de l’icône funk a la couleur du cuivre de son trombone et sa vénération aurait davantage l’allure d’une danse de Saint Guy que d’une séance chez un marabout zen. Fred Wesley ? Pour faire très court, on l’a connu chef arrangeur chez le Godfather of Soul, James Brown puis sénateur groove au Parliament-Funkadelic de Georges Clinton. Rien de moins. Armée de ses new ‘New JB’S’ (il y en a déjà eu un lot précédemment en 1974), Fred Wesley a réuni une de ces formations parfaites pour les clôtures de festival. Soit un exégète du funk, du P-funk, du jazz-funk et autres ternaires à roulettes. Ça danse, ça tremble. Parfait, donc, pour se dire au revoir et à bientôt.

Obamaloo Jazz - With a Little Help from My Friends
 
loading...