aller au contenu
vendredi 15 février
20h
Réserver
Tarifs
18€ TP / 12€ Abonné Sons d’hiver + TR
Vitry-Sur-Seine
Théâtre Jean-Vilar
1, place Jean-Vilar 94400 VITRY-SUR-SEINE
Tel
01 55 53 10 60
http://www.theatrejeanvilar.com

RER C : Vitry-sur-Seine, puis bus 180 arrêt Hôtel de Ville-Roger Derry.
Métro : ligne 7, Porte de Choisy, puis bus 183 arrêt Hôtel de Ville
Route : Prendre la D5 à partir de la Porte de Choisy (sorties Bd Périphérique Porte d’Ivry ou d’Italie).
Après la place de la Libération (statue Dubuffet), tout droit jusqu’à l’Hôtel de Ville. Le théâtre est
juste en face.
PARKING GRATUIT sous l’Hôtel de Ville les soirs de spectacle.

T(R)OPIC JULIEN DESPREZ & ROB MAZUREK ENSEMBLE

Création
JULIEN DESPREZ - direction artistique, guitare | ROB MAZUREK - direction artistique, cornet, électronique | SUSANA SANTOS SILVA - trompette | LOTTE ANKER - saxophone | METTE RASMUSSEN - saxophone | ISABEL SÖRLING - voix, électronique | MAURICIO TAKARA - percussions électronique | INGEBRIGT HÅKER FLATEN - basse | GÉRALD CLEAVER - batterie

T(r)opic au compteur, change pas le moteur. Les deux grosses cylindrées à la direction de cet ensemble sont rompues aux turbulences comme au polissage de nappes sonores façon big bands et collectifs madrés. Réunis par le quintet Shore To Shore et le réseau transatlantique The Bridge, Julien Desprez et Rob Mazurek ont regroupé une dizaine d’activistes de l’improvisation issus des scènes européennes, nord et sudaméricaines. Le combo transfrontalier ne se fixe aucune limite : avant-jazz, pop, transe chamanique brésilienne, noise hyper urbain, techno… Dix musiciens "prêts à jouer avec n’importe quoi, mais pas n’importe comment", à confronter chaque musique jouée sur Terre à son essence de média libre et hautement transmissible. Un projet construit pour durer.

 

ANTHONY BRAXTON ZIM MUSIC

INÉDIT EN FRANCE
ANTHONY BRAXTON - saxophones, compositions | JEAN COOK - violon | INGRID LAUBROCK - saxophones | CARL-LUDWIG HÜBSCH - tuba | MIRIAM OVERLACH, JACQUELINE KERROD - harpes

Anthony Braxton est un phénomène qu’il faut étudier avec pincettes et focale de pointe. Jamais là où on aurait tendance à le catégoriser, toujours porté sur la mutation d’une musique apparentée au jazz comme sur les expériences contemporaines.
Capable d’invention des mondes musiciaux, de fouiller la tradition, capable de composer des pièces pour cent tubas, capable de prendre pour règle du jeu les théorèmes de Pythagore ou la topographie des parcs d’attractions. Avec ce sextuor hétéroclite dont le nom fait figure de programme, Echo Echo Mirror House Musics, Braxton lie réverbérations, résonances, symétries, appels et réponses à la part éternelle de cérémoniel de sa musique. S’y love une utopie sonore pétrie d’un désir d’ailleurs venu mettre le réel et l’imaginaire en balance.

 
loading...