aller au contenu
jeudi 11 février
20h30
Réserver sur place
Paris 14e
Théâtre de la Cité internationale
17, boulevard Jourdan - 75014 Paris
Tel
01 43 13 50 50
http://www.theatredelacite.com

MÉTRO : ligne 4, arrêt Porte d’Orléans.
RER B : arrêt Cité Universitaire.
TRAM T3A : arrêt Cité Universitaire.

JULIEN DESPREZ "ABACAXI"

JULIEN DESPREZ - guitare, compositions, lumières | FRANCESCO PASTACALDI - batterie, claviers, lumières | JEAN-FRANÇOIS RIFFAUD - basse, lumières

Julien Desprez décrit son nouveau trio comme un cœur sucré recouvert d’une peau couverte d’épines. Mais attention, Abacaxi ne fait pas pour autant dans la châtaigne mais, les plus lusophones d’entre vous l’auront compris, plutôt dans l’ananas. Pourtant des châtaignes, le trio sait en distribuer. Fort en électricité, situé à la croisée du rock 60’s et de la perf’ sonore, ce trio puissant sculpte l’espace pour le remplir de son brut. C’est fort. C’est très fort. C’est même très très fort car, ici, chaque musicien est aussi éclairagiste, manipulant du pied la lumière du spectacle. Dans cette danse, le stroboscope rejoint la distorsion et l’énergie commune. Abacaxi devrait livrer sa dose d’énergie réglementaire. Shake, chica, shake.

Sortie de disque, début février, Abacaxi, "Mainstream Desir" (Coax Records/ Carton Records)

 

BILL FRISELL

BILL FRISELL - guitare

Le New Yorker comparait sans faiblir le phrasé de guitare de Bill Frisell au soufflé de Miles Davis. On pourrait juger une telle comparaison incongrue. Frisell passe le plus clair de son temps à examiner à la loupe une histoire musicale des USA quand Miles s’entêtait à la rejeter pour mieux la réécrire. Mais, à bien écouter jouer les deux, on entendrait leur science commune des silences pesés au gramme près et, sans aucun doute, leur amour viscéral de la mélodie. Guitariste des grands espaces, Frisell s’appuie en plus pour nourrir ses solos sur un imaginaire en CinémaScope. Que ce soit sur l’album Music Is (Okeh Records, 2018) ou en scène, Bill Frisell, géant de la six cordes comme John Wayne l’était du six coups, reste humble et volubile. Dernière précision d’importance, Music Is est la contraction de "Music is Good". Exciting.

Bill Frisell - Ron Carter
 
loading...