aller au contenu
samedi 6 février
20h
Réserver sur place
Villejuif
Théâtre Romain Rolland - Scène Jacques Lecoq
18, rue Eugène Varlin 94800 VILLEJUIF
Tel
01 49 58 17 00
http://www.trr.fr

MÉTRO : ligne 7 Villejuif-Paul Vaillant Couturier.
ROUTE : à Porte d’Italie, prendre N7, direction Villejuif puis Villejuif Centre-Ville.

KEYVAN CHEMIRANI & THE RHYTHM ALCHEMY

DJAMCHID CHEMIRANI - voix, zarb | BIJAN CHEMIRANI - zarb, percussions, saz | KEYVAN CHEMIRANI - zarb, percussions, santour | PRABHU EDOUARD - tablas | STÉPHANE GALLAND - batterie | VINCENT SÉGAL - violoncelle | SOKRATIS SINOPOULOS - lyra crétoise | JULIEN STELLA - beat box, clarinette basse

Boom-Boom-Tchac ? Sons d’hiver n’a plus vraiment besoin de le montrer, aujourd’hui, en occident, la science des percussions est nourrie de rythmes multiples et cosmopolites. Parfait exemple, The Rhythm Alchemy de la fratrie Chemirani, formée en lignée directe par leur père Djamchid, maître incontesté du zarb persan, qui détourne le répertoire attendu. Aux métriques rigoureuses traditionnelles fait face la batterie occidentale, se confronte la puissance ludique de la lyra et du violoncelle. La voix se fraye sa part d’importance au cœur de ce mélange et le beat box vient provoquer le velours boisé de la clarinette basse. Explose alors une musique dans ce qu’elle a de plus renversant : un groove charismatique et un plaisir inaltérable. Alors ? Tchac-Pom-Pom ?

Keyvan Chemirani and The Rhythm Alchemy - 01
 

JOACHIM KÜHN TRIO REUNION / MAJID BEKKAS / RAMÓN LÓPEZ + INVITÉ

CRÉATION
JOACHIM KÜHN - piano | MAJID BEKKAS - oud, guembri | RAMÓN LÓPEZ - batterie

 + INVITÉ

Depuis leur premier album ensemble, Kalimba (Act, 2007), Kühn, Bekkas et López ont su ficeler avec génie le groove du jazz aux traditions musicales qui les ont maternés. Et l’alchimie de prendre feu, illico. La gamme pentatonique du blues africain-américain allume les arpèges hérités des gnaouas marocains. Le piano quasi-cubiste de Kühn envoie des poignées d’étincelles rock sur les percussions de López qui lui ne sait que frapper pour le monde entier. À l’universel. Universelle, la musique du trio l’est. Assurément. Radicalement. Fraternellement. Et ce n’est pas l’invitation lancée à Joachim Kühn qui viendra contrarier les plans. Le pianiste n’a peur ni des mélanges, ni de la douceur des échanges. Encore moins de la friction musicale. Summit Meeting, dirait-on in English.

 
loading...