aller au contenu

EXPO PHOTO 

Jacques Bisceglia – Vision of Feelings

Photographe de Jazz (1940-2013)

Don Cherry et Jacques Bisceglia, novembre 1964, Montrouge
Don Cherry et Jacques Bisceglia, novembre 1964, Montrouge© DR

Jacques Bisceglia est un type qui pose problème. Comprenez, un homme qui pose des problèmes. Voici un chic type indéfinissable. Forcément, à naître une année de débâcle, on prend d’emblée l’habitude de ranger ses œufs dans une douzaine de panier. Jacques est à la fois exégète de polars, bouquiniste des quais de seine, homme pataphysique à l’humour extra-fin, producteur à France Musique, impresario de pianiste et taulier de maison de disque underground. Bisceglia fréquente les Indiens Hopi, la contrebasse d’Alan Silva et les trois lettres du label BYG. Voici quelques éléments d’un inventaire qu’il faudrait graver serrés, s’il convenait d’élever un monument à un monument. Ce qui déclencherait des foudres tautologiques. Cet homme est un problème, on l’a dit. Beaucoup moins problématique, c’est cet œil en or. Le genre de regard qui vous met d’accord avec la réalité cadrée. Parmi ses mille réussites photographiques, il y a sa Légende dorée des jazz. Alger, l’Afrique et leurs urgences, Don et le Dieu Ra, un bord de zinc avec Sunny Murray. Souvent, au bord du cadre d’une image, le Free est là. Au cœur de la dispersion des égos dans un son commun. En face, il y a un gars multiple. Jacques Bisceglia. Tout entier dans la demi-seconde où il déclenche, réglant au feeling, et en un seul clic, ses images, sans aucun problème.

Reportée en 2022
Espace Culturel André Malraux (ECAM)
Le Kremlin-Bicêtre | Entrée libre

Catalogue de l'exposition Vision of Feelings - Jacques Bisceglia-Jazz Photographers 1940-2013
Disponible chez RogueArt ce vendredi 22 janvier.

 
loading...