← RETOUR À L’AGENDA

Billetterie

TEMPS FORT À IVRY-SUR-SEINE

. CHAMPS DE BATAILLE

. AQUILES NAVARRO & TCHESER HOLMES

. Joshua Abrams
“Natural Information Society”

25€ (tarif pour les 2 jours) 20€ (TP) / 15€ (Abonné Sons d’hiver + TR)

Champ de Bataille © Yan Morvan

Photo-Concert / Photographies, Yan Morvan

CHAMPS DE BATAILLE

Christophe Rocher clarinettes
Vincent Courtois violoncelle
Edward Perraud batterie, percussions
Yan Morvan photographies
Loïc Vincent montage, choix photographiques

Faire accord, jouer ensemble n’a rien de nécessairement mélodique. Il en va ainsi sur ce Champs de Bataille. Pas une guerre fratricide, pas un combat de territoire, mais une forme nouvelle inventée sur pièces pour le contre-pied du ciné-concert. Ce photo-concert prend le pari d’un imaginaire davantage sollicité par le cadre fixe que par l’image mobile. Trois musiciens improvisent sur les images déroulées à la vue du public. Tous sont les témoins actuels des traces imprimées par des guerres passées. Dans l’oreille ou la mémoire.

Une production de l’Ensemble Nautilis.
 L’Ensemble Nautilis est conventionné par le Ministère de la Culture / DRAC Bretagne, aidé au fonctionnement par la Région Bretagne, le Conseil Départemental du Finistère et la Ville de Brest, et soutenu par la Sacem et la SPEDIDAM.

ENGLISH VERSION : Playing together like-mindedly doesn’t have to be melodic. It certainly isn’t on this battlefield — Champs de bataille, in French. Mind you, this is neither a fratricidal war nor a turf war – but it is an altogether new form, and the exact opposite of a movie-concert. This photo-concert relies on the kind of imaginative faculties that are jogged by a still image, rather than a moving one. Three musicians improvise as photographs slide in front of the audience, so that they can all hear or see – in a word, witness – the traces of past wars.

Produced by l’Ensemble Nautilis. L’Ensemble Nautilis has benefited from the support of the  Ministère de la Culture / DRAC Bretagne, la Région Bretagne, le Conseil Départemental du Finistère and the city of  Brest, as well as the help of Sacem et SPEDIDAM.

Aquiles Navarro Tcheser Holmes © Denis Batuev

AQUILES NAVARRO
& TCHESER HOLMES

inédit

Aquiles Navarro trompette, percussions, piano, voix
Tcheser Holmes batterie, percussions, voix

Autres actifs activistes du combo Irreversible Entanglements, Aquiles Navarro et Tcheser Holmes arpentent de longue date les scènes de musique créative. Leur duo latino-afro-caribéen,  quasi-télépathique, se fraye son propre chemin entre le passé, le présent et le futur, comme une remise à jour de la vérité de ce qui peut être inventé à deux. Mélodies en suspension, saillies rythmiques assénées comme un coup de menton, trouées de cuivre pleines d’alarme. On joue, on redéfinit et on remet en joue. Shoot!

ENGLISH VERSION : Aquiles Navarro and Tcheser Holmes, Irreversible Entanglements’ fierce activists, know the creative musical scenes in and out. Within this Latino-Afro-Caribbean duo, they perform in an almost telepathic way, and thus create their own path between past, present and future: they give new life to the very idea of collaborative invention. Suspended melodies, rhythmical zingers, and a brass section sounding the alarm. Their performance redefines the genre, and they take aim. Shoot!

Plantains

par Aquiles Navarro & Tcheser Holmes | Heritage of the Invisible II (2020)

Joshua Abrams © Philip Frowein

Joshua Abrams
“Natural Information Society”

Joshua Abrams guembri
Lisa Alvarado harmonium
Mikel Avery batterie
Jason Stein clarinette basse

Chicago, on l’aura vu tout au long de l’histoire du festival est un coffre à trésors, une boite à bijoux. Cet ensemble corrobore ceci, voici une pépite en clair-obscur à la musique en trompe l’œil. Progressive et tout à fait patiente. Fouillée dans ses détails, animée d’une précision du diable. Joshua Abrams, guembri au poing, et le Natural Information Society se permettent même de créer une paire d’hypnoses, méditatives et bienveillantes. La puissance parfaitement tranquille du groupe pousse ses auditeurs vers les bonheurs d’une transe où se croisent sans rougir le lyrisme de Coltrane et les découvertes d’Abrams en compagnie de The Roots. Joie des mélanges, plaisir des détours.

ENGLISH VERSION : Chicago, as we will have seen throughout the history of the festival, is quite the treasure trove, as this festival has amply shown over the years. This ensemble is new proof of this, here’s a chiaroscuro beauty; the music is not what exactly it seems. It builds up; it takes its time. It’s extraordinarily precise – devilish almost; for the devil, as we all know, is in the details. Joshua Abrams, with his guembri, and the Natural Information Society take the liberty of creating hypnotic, meditative, benevolent trances. The perfectly quiet power of the group pushes its audience into a happy trance, openly merging Coltrane’s lyricism and Abrams’s experimentations with The Roots. Mixing and matching and taking the long way home: pure, unadulterated joy.

Maroon Dune

par Joshua Abrams & Natural Information Society | Simultonality (2020)

expositions

LE CRÉDAC – Centre d’Art Contemporain d’Ivry
Exposition personnelle de Simon Boudvin, GRAIN.
Du 15 janvier au 20 mars 2022. Visite en accès libre.

THEATRE ANTOINE VITEZ.
Exposition “Ce que les pochettes nous disent” par Rocé & Hors Cadres. Cette installation conçue par Rocé donnera à voir par l’angle inédit des pochettes d’album, l’histoire des mobilisations des années 60 et 70. Le rappeur « qui n’est pas un historien », précise-t-il, sélectionne au sein de son incroyable collection de vinyles, ceux qui font échos aux combats de Colette Magny, à ses influences, notamment celles du blues.
Du 14 janvier au 13 février.

exhibitions

LE CRÉDAC – Centre d’Art Contemporain d’Ivry
Simon Boudvin’s solo exhibition, GRAIN.
From January 15 to March 20, 2022. Free entrance.

THEATRE ANTOINE VITEZ.
Exhibition “What the Covers Tell Us” par Rocé & Hors Cadres. This installation designed by Rocé will show the history of the mobilizations of the 60’s and 70’s through the original angle of album covers. The rapper “who is not a historian,” as he specifies, selects within his incredible collection of vinyl, those that echo the struggles of Colette Magny, and his influences, especially the blues.
From January 14 to February 13.

← RETOUR À L’AGENDA